Missions et activités

Le PNT a pour mission d’organiser de façon technique et méthodologique la politique nationale de lutte contre la tuberculose, en se basant sur les axes définis dans le plan stratégique national intégré pour l’élimination (PSNIE). Pour mener à bien sa mission, le PNT gère plusieurs activités au niveau national :

  • le dépistage des cas par l’approvisionnement et la distribution des intrants de laboratoire dans les centres du réseau des laboratoires. Les agents de ces centres sont formés et supervisés trimestriellement ; ce qui assure la qualité et l’efficacité de ce réseau de microscopie et de GeneXpert.
  • la prise en charge des patients par l’approvisionnement et la mise à disposition des médicaments et des vivres pour leur prise en charge thérapeutique et leur appui nutritionnel.

Le programme assure le suivi et l’évaluation de la lutte antituberculeuse par le monitoring trimestriel des activités sur toute l’étendue du territoire national. Aussi, assure-t-il la formation des agents du niveau périphérique sur différentes thématiques afin de les rendre plus efficients et opérationnels dans la lutte contre la tuberculose.

Le PNT à vocation également de Centre de recherche en s’ appuyant sur l’ intégration au CNHUPP avec le LRM , qui lui ont permis de mettre en œuvre d’ importants travaux de recherches cliniques opérationnelles, aussi bien au niveau national qu’international. Ils et qui ont contribué substantiellement à l’ amélioration de la prise en charge de la tuberculose .

But, Objectifs.

But :

Le but visé par le PNT est de réduire de 50% l’incidence de la tuberculose d’ici 2035 par rapport à 2015.

Les Objectifs

Les objectifs poursuivis d’ici 2020 sont les suivants :

  • Augmenter le nombre de nouveaux cas de TB toutes formes et rechutes notifiés de 3891 en 2016 à 4550 en 2020,
  • Maintenir à au moins 90% le taux de succès thérapeutique chez les nouveaux cas de TPB+ d’ici 2020,
  • Réduire de 14% en 2015 à au plus 10% le taux de létalité chez les patients TB/VIH+ d’ici 2020
  • Guérir au moins 80% des malades pharmacorésistants mis sous traitement de 2ème ligne d’ici 2020,

Renforcer les capacités de gestion et de coordination du programme à tous les niveaux dans le cadre du renforcement du système de santé.

Les Stratégies du Programme.

Les stratégies en cours sont celles recommandées par l’OMS sous l’appellation « Mettre un terme à l’épidémie de la tuberculose d’ici 2035 » :

  • Développer la portée et la couverture des interventions pour les soins et la prévention de la tuberculose, en mettant fortement l’accent sur des approches intégrées, centrées sur les patients et ayant un fort impact.
  • Obtenir tous les bénéfices des politiques et systèmes de santé et de développement, en engageant un éventail bien plus grand de collaborateurs auprès des gouvernements, des partenaires, des communautés et du secteur privé.

Rechercher des nouvelles connaissances et innovations scientifiques pouvant changer radicalement la prévention et les soins de la tuberculose.