Les Structures clé de prise en charge dans le cadre du PNT

Le CNHU-PPC est situé dans le quartier Akpakpa Dédokpo. C’est le centre de référence en matière de prise en charge de la tuberculose et des autres affections respiratoires.  Il abrite le siège du Programme National contre la Tuberculose (PNT), le Programme National de Lutte contre la Lèpre et l’Ulcère de Buruli (PNLUB) et le laboratoire de référence du Programme Santé  de Lutte contre le Sida (PSLS).

Le CNHU-PPC est constitué de 4 services :

  • Un service administratif et financier ;
  • Un laboratoire polyvalent de biologie clinique qui est le Laboratoire de Référence des Mycobactéries (LRM) ;
  • Un service de radiologie ;
  • Un service clinique qui assure la prise  en charge  spécialisée des autres maladies respiratoires (Asthme, BPCO  troubles du sommeil cancers des poumons …) et aussi la tuberculose.

Le laboratoire de référence nationale en Mycobactériologie a été mis sur pied en 1982, avec la mise en place du PNT.  Il est le laboratoire de référence nationale,  disposant de toutes les techniques diagnostiques en matière de mycobactériologie (microscopie, GeneXpert,  culture sur milieux solides et liquide), et est aussi le laboratoire clinique du CNHUPPC. Avec plusieurs années d’expérience et d’expertise accumulée, a été érigé en laboratoire supranational accrédité OMS en 2017. Il est aujourd’hui l’un des quatre (4) laboratoires supranationaux pour la région Afro de l’OMS. Il fonctionne avec au niveau national un réseau de laboratoire de GeneXpert et de microscopie.

Les  Centres de dépistage et de traitement (CDT)  sont les centres qui assurent le dépistage et le  traitement des  patients tuberculeux.  Ils sont pour la plupart érigés dans les centres de santé de commune et certains hôpitaux de zone.  Le PNT compte en 2020, 81 CDT repartis sur toute l’étendu e du territoire national.  Ces centres sont sous la responsabilité des médecins chef de commune ,  assisté d’ un infirmier CDT qui a pour rôle d’ assurer le traitement directement observé des patients, et de veiller à leur appui nutritionnel .

Chaque CDT dispose d’un laboratoire de dépistage des cas dont le personnel assure quotidiennement les examens bactériologiques de dépistage. Les agents des CDT sont formés et recyclés périodiquement et font trimestriellement  l’objet de supervision formative qui permet d’assurer leur efficacité.