Journée Mondiale Tuberculose 2021

SCMS_JMT_2021_adj

Le Bénin, à l’instar de la Communauté internationale a célébré le mercredi 24 mars 2021, la Journée Mondiale contre la Tuberculose. L’évènement de ce 24 mars est à sa 26ème édition. Il a été célébré au plan national au Centre National Hospitalier Universitaire de Pneumo-Phtisiologie Lazaret à Cotonou (CNHU – PPC).

« Le temps presse. Il faut agir vite pour atteindre les objectifs de lutte contre la tuberculose ». C’est autour de ce thème que s’est déroulée le mercredi 24 mars 2021, la 26ème édition de la Journée Mondiale contre la Tuberculose au (CNHU – PPC), le Coordonnateur du Programme National contre la Tuberculose (PNT), Professeur  Dissou AFFOLABI, dans son mot de bienvenue s’est réjoui de  l’opportunité  qu’offre l’OMS  en dédiant  une journée à la lutte antituberculeuse. Il a insisté sur la  nécessité de chacun à  s’investir davantage sur  cette maladie en cette période   de la pandémie de la Covid 19, je cite :« Nous devons donc plus que par le passé nous investir pour lutter efficacement contre le fléau tuberculeux. C’est pourquoi la célébration de la 26ème édition de la Journée Mondiale contre la Tuberculose nous offre l’occasion de mobiliser la communauté nationale, mais également la communauté internationale autour des défis actuels de la lutte contre la tuberculose dans notre pays », a-t-il déclaré. Pour sa part, le Représentant résident de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Bénin, le Dr Mamoudou Harouna DJINGAREY, a fait savoir que cette journée rappelle les nombreuses pertes de bras valides qui impactent négativement le développement de notre pays malgré l’existence d’interventions efficaces de lutte. Au nom de l’OMS, il a invité les gouvernements, les populations et le personnel de santé à unir leurs forces pour intensifier la riposte à la tuberculose et veiller à ce que personne ne soit laissé pour compte. En prenant la parole le Président de l’Association des Anciens Patients Tuberculeux du Bénin (ASSAP – TB/Bénin) a tenu à remercier le PNT pour l’effort consentit ces dernières années. Il soulignait dans son allocution que le PNT à lui seul ne peut éradiquer la tuberculose, car les déterminants de  la tuberculose se trouvent dans d’autres secteurs non sanitaires. En procédant au lancement de la journée, le représentant du Ministre de la Santé, le docteur Salami LIAMIDI, a rappelé quelques actions menées par le Bénin et les statistiques y afférentes. Il s’agit entre autres, d’un taux de succès thérapeutique de 89% pour la cohorte de 2019 soit une hausse de 2 points par rapport à la cohorte précédente ; d’une régression de 9% du nombre de cas de tuberculose toutes formes confondues dépistées en 2020 par rapport à 2019;  d’un  bon taux de  dépistage VIH : 99% des patients tuberculeux testés pour le VIH dont 14%  séropositifs ; du taux de décès élevé, soit 7% parmi les tuberculeux de façon générale, et 17% parmi les co-infectés du VIH etc. Pour finir, il a invité les uns et les autres à faire face aux nouveaux défis  pour maintenir  les performances acquises par le programme.

Les commentaires pour cette publication sont fermés.